23/05/2013

Georges Moustaki - En 1974, il salue le Printemps des Oeillets de Lisbonne en transformant le texte d'une chanson de Chico Buarque "Portugal"

Georges Moustaki, Alexandria3 de maio de 1934 - Nice23 de maio de 2013
... ... ...
A ceux qui ne croient plus
Voir s'accomplir leur idéal
Dis leur qu'un œillet rouge
À fleuri au Portugal
... ... ...
Et cette fleur nouvelle
Qui fleurit au Portugal
C'est peut-être la fin
D'un empire colonial